Accueil
Présentation du Parc Marin

Le syndicat mixte" PARC MARIN DE LA CÔTE BLEUE " a pour vocation de reprendre
et prolonger l'action conduite par l'association " Parc Régional Marin de la Côte Bleue ".

Ses objectifs sont :

  • La gestion, la protection et la revalorisation des milieux naturels marins et littoraux ;
  • La contribution au développement économique et social des activités liées à la mer, et en particulier de la pêche professionnelle artisanale ;
  • L'accueil, l'information, et l'éducation du public ;
  • La réalisation d'actions expérimentales ou exemplaires dans les domaines ci-dessus, et la contribution à des programmes de recherche scientifique.

Le domaine d'intervention du syndicat mixte s'étend sur l'ensemble du littoral de la Côte Bleue, de l'Anse des Laurons à l'ouest, à la Pointe des Corbières à l'Est, et sur le milieu marin adjacent jusqu'à 3 milles au large. Il intervient devant les communes de Martigues, Sausset les Pins, Carry-le-Rouet, Ensuès-la-Redonne et le Rove.

 


Le PARC MARIN DE LA CÔTE BLEUE gère :
  • la zone marine protégée de Carry-le-Rouet,
  • la zone marine protégée du Cap-Couronne,
  • l'ensemble des aménagements en récifs artificiels devant Niolon, Ensues-la-Redonne, Carry-le-Rouet, Sausset les Pins et La Couronne-Carro.

Depuis 1983, le PARC MARIN DE LA CÔTE BLEUE a réalisé un certain nombre d'actions, d'information et de sensibilisation du public. La plus importante étant la réalisation de classes de mer destinées à l'ensemble des écoles primaires de la Côte Bleue.

Le syndicat mixte regroupe le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Conseil Général des Bouches du-Rhône, et les cinq communes de la Côte Bleue : Carry-le-Rouet, Ensuès-la-redonne, Martigues, Sausset les Pins et Le Rove.
Le Comité Régional et les Prud'homies de pêche de Marseille et Martigues, participent aussi de façon active et permanente à la gestion du Parc.

haut


Historique

Le 20 décembre 1982, le Conseil Régional Provence Alpes Côte d'Azur votait le projet d'étude de création d'un Parc Naturel Régional Marin, conformément aux propositions soutenues dans le Programme Régional de développement des cultures marines et de gestion des ressources vivantes de 1980.

L'idée directrice du projet de Parc Naturel Régional Marin était de créer le long du littoral de la région un ensemble de zones sur lesquelles seraient appliqués les objectifs essentiels des parcs régionaux, soit :

        • Protéger le patrimoine naturel marin
        • Participer à une meilleure gestion des ressources de pêche
        • Mieux connaître et mieux faire connaître le patrimoine marin

Dans le cadre de ce projet, les actions devaient être concrétisées sur le terrain par la création de zones protégées où les activités seraient réglementées, et de zones dites périphériques qui seraient mises en valeur par des actions de protection du milieu, de gestion des ressources, et d'information du public.

Parallèlement et depuis 1978, la Côte Bleue faisait l'objet d'un certain nombre d'études, comme le balisage et la cartographie des herbiers de posidonies par le Service Maritime des Bouches du Rhône, qui avaient abouti à des propositions de planification et de gestion du milieu marin.

A la suite de ces travaux, l'association du "Parc Marin de Carry-le-Rouet" avait été créée en 1981 entre la municipalité de Carry-le-Rouet et les usagers de la mer pour promouvoir la création d'une réserve marine.

En décembre 1982, la réserve marine de Carry-le-Rouet était créée sous la forme d'une concession de cultures marines règlementée par arrêté de cantonnement.

En 1983 l'association Parc Régional Marin de la Côte Bleue est créée avec les communes littorales de Sausset-les-Pins, Carry-le-Rouet, Ensuès-la-Redonne et le Rove, sur proposition du Conseil Régional, et avec la participation du Conseil Général, dans le but de gérer la ZMP de Carry et d'expérimenter les objectifs d'un Parc Naturel Régional en mer.

Suite à la création de l'association, une succession d'aménagements en récifs artificiels de production et de protection a été réalisée devant une partie de la bande côtière comprise entre Niolon et Sausset-les-Pins.

Cette structure a connu une évolution importante en 1993, avec son élargissement à la commune de Martigues pour la partie de son littoral située sur la Côte Bleue. A l'occasion de cette évolution statutaire, la représentation des Comités Locaux des Pêches Maritimes et des Prud'homies de Pêche de Marseille et de Martigues a été renforcée au Conseil d'Administration du Parc Marin.

Cet élargissement s'est traduit par la création de la réserve du Cap-Couronne et l'immersion de récifs de protection, sur la base d'un projet présenté par les pêcheurs professionnels.

Une nouvelle étape a été franchie en 2000 avec la création du syndicat mixte PARC MARIN DE LA COTE BLEUE. Les actions du Parc sont maintenant reconnues, pérennisées et renforcées grâce à cette forme juridique d'établissement public.

En 2004, les réserves sont reconduites pour 10 ans par arrêtés ministériel, préfectoral et en Prud'homie.

En 2008, le Parc Marin de la Côte Bleue se dote d'un Plan de Gestion qui fixe les objectifs de la structure pour les huit années à venir. Ce Plan de Gestion 2008-2015 se décline en 6 grands objectifs stratégiques :

  1. Renforcer la connaissance du patrimoine marin et littoral de la Côte Bleue.
  2. Gérer, protéger et revaloriser les milieux naturels marins et littoraux de la Côte Bleue.
  3. Valoriser la ressource halieutique et assurer les conditions d'une pêche côtière durable.
  4. Favoriser une gestion raisonnée des usages récréatifs liés à la mer et au littoral.
  5. Etre le relais des politiques locales pour la maîtrise des pollutions, des risques naturels et des impacts des aménagements.
  6. Répondre à la demande d'information, de sensibilisation et d'éducation du public et des acteurs locaux. Renforcer les partenariats sur l'environnement et le développement durable.

En novembre 2009, le Syndicat Mixte Parc Marin de la Côte Bleue est désigné opérateur pour la réalisation du Document d'Objectif du site Natura 2000 "Côte Bleue Marine". Ce document est approuvé en mars 2014. Le Parc Marin devient ensuite animateur de ce site Natura 2000.

En février 2012, le Parc Marin de la Côte Bleue obtient le label ASPIM "Aire Spécialement Protégée d'Importance Méditerranéenne". Il est ainsi le 4ème site français labélisé.

En 2014, les 2 réserves marines sont reconduites pour une durée indéterminée par arrêtés ministériel et préfectoral.

 

 

Site officiel du syndicat mixte Parc Marin de la Côte Bleue
Conditions légales d'utilisation © Copyright Parc Marin 2016